29 janv. 2014

Les bougies Cire Trudon : beau et tellement bon ...


En hiver, dès que le jour montre des signes de faiblesse, j'allume une bougie.

J'en ai testé des tas. D'Ikéa à Dyptique, je les ai toutes essayées.

Et puis au hasard d'une visite chez des clients, mon destin [sortez les violons] croise les bougies Cire Trudon. Je passe près d'une heure chez eux, charmée par un doux parfum mais j’ignore alors de quoi il s'agit. Lorsque je rentre chez moi, et malgré 45 minutes de métro, je réalise que le parfum m'accompagne toujours. A l'occasion d'une deuxième visite, j'apprends qu'il s'agit de la bougie Abd El Kader de Cire Trudon. Une révélation.

25 janv. 2014

Expo : Cartier au Grand Palais : somptueux !



Je ne suis pas trop une femme à bijoux et pourtant j'adore les expos de bijoux. Je me souviens de l'expo Lalique d'il y a quelques années qui m'avait déjà impressionnée. L'expo Cartier actuellement au Grand Palais est de la même veine. Cette grande maison de joaillerie y présente un panorama de ses créations à travers toutes les époques. 

L'expo nous fait ainsi voyager dans le temps (la Belle Epoque, les Arts Déco, ...) et dans l'espace (en Inde, en Egypte, en Chine, ...). Ce sont près de 600 pièces à admirer, dont certaines sont véritablement spectaculaires comme le collier d'un Maharadjah serti de plus de 2000 diamants. J'ai eu un gros coup de cœur pour les pièces d'horlogerie (d'une finesse !). 

Diadèmes, affiches publicitaires, coupures de journaux, mais aussi anecdotes : où l'on apprend que Rudolf Valentino refusa de se séparer de sa montre Cartier pendant le tournage du film "le fils du cheik" (et donc un rendu un peu anachronique).

Bref, une expo vraiment complète !

24 janv. 2014

23 janv. 2014

Voyage au Sri Lanka - Episode 2


Au Sri Lanka, le moyen le plus sûr et le plus agréable pour se déplacer est sans conteste le train. Certes, les voies ferrées ne couvrent pas tout le territoire mais si vous avez le choix, privilégiez ce mode de transport. Les chauffeurs de bus conduisent comme des fous : c'est à celui qui doublera le plus les autres bus (y compris dans les virages, même pas peur !) pour ramasser le plus de gens et donc gagner plus d'argent. Pour des raisons de coût d'assurance, la location de voiture se fait toujours avec chauffeur. En termes d'autonomie, ce n'est donc pas le mieux et il vous faudra comptez 40/50 € par jour. Vous pouvez aussi filez en amazone sur les nombreux scooters qui sillonnent les routes ou encore en tuk-tuk (très sympa le tuk-tuk mais sur longue distance, l'odeur d'essence m'a tourné la tête).

Au-delà des questions pragmatiques, le train reste le mode de voyage le plus contemplatif. C'est encore plus vrai lorsque de Nuwara Eliya à Ella, s'offriront à vous les plantations de thé à perte de vue. Le train se faufile entre les montagnes, fenêtres et portes ouvertes (parfait pour les amateurs de photos).

20 janv. 2014

Les 5 petits bonheurs de la semaine #5


Lost week-end - Times Square - 2010


Sur une idée originale de la Fiancée du Panda, et pour répandre des ondes positives all over the web, voici les 5 petits bonheurs de la semaine écoulée. De quoi bien commencer la semaine qui arrive !

Petit bonheur n°1 : Écouter tous les matins au moins 10 fois à la suite "Losing you" de Solange et ne toujours pas s'en lasser. C'est parfait pour lutter contre le petit coup de pompe de 11h et bien mieux qu'une barre de chocolat.



Petit bonheur n°2 : Retrouver l'émission "la parenthèse inattendue" de Frédéric Lopez. Je suis fascinée par le parcours des gens. Que ce soit sur le plan personnel ou professionnel, les trajectoires des autres sont toujours une source d'inspiration pour sa propre trajectoire.

Petit bonheur n°3 : Découvrir le travail du photographe Vinoth Varatharajan et retomber amoureuse de New York.

Petit bonheur n°4 : Rendre service à ses voisins quasi-quotidiennement ou de l'avantage de travailler chez soi. Quand on travaille chez soi, on est en effet toujours présent pour réceptionner les colis des voisins et ouvrir la porte de l'immeuble à celle qui a encore oublié ses clés. Pas besoin de gardien dans notre immeuble, en somme ...

Petit bonheur n°5 : Déjeuner avec une amie au restaurant et n'en sortir qu'à 15 h ....



Pour une peau et ferme tonique, suivez So Beau à Paris sur Facebook 

17 janv. 2014

Je me suis mise au yoga avec Make me yoga






Parmi mes bonnes résolutions de cette nouvelle année, celle de me maintenir en bonne forme physique figure en-tête. Étant réfractaire à tout sport collectif et à toute activité physique intense, je me suis laissée tenter par le yoga et ai commencé quelques séances chez Make Me Yoga, dans le 11ème arrondissement de Paris.

Récit de ce premier contact avec le yoga.

Tout d'abord, le lieu : la salle nous plonge tout de suite dans une ambiance zen, un peu nordique avec ce lambris en bois clair, et à l'abri du bruit de la rue.



16 janv. 2014

Expo : Erwin Blumenfeld au Jeu de Paume





Encore quelques jours pour admirer le parcours du photographe Erwin Blumenfeld au Jeu de Paume. Si ce photographe allemand est connu pour ses couvertures du magazine Vogue dans les années 60, on ignore bien souvent la palette de ses multiples talents. Avant d'arriver à la salle réservée aux photos de mode, l'exposition nous fait découvrir ses dessins et collages, ses autoportraits, photos de nus et d'architecture. Quelque soit le sujet photographié, Erwin Blumenfeld expérimente toutes les techniques possibles (association de plusieurs négatifs, solarisation, expositions multiples, ...) et démontre une créativité rare.

Sa carrière débute à Amsterdam dans son magasin de sac pour dames. Autodidacte, il y photographie ses clientes dans l'arrière-boutique. Cadrages très serrés, contrastes très élevés, Blumenfeld s'affirme déjà. Il exploite ensuite les techniques de l'autoportrait en se mettant en scène. On passe ensuite à ses photos de nus dans lesquelles on retrouve l'influence de Man Ray. C'est sûrement la partie la plus expérimentale de son œuvre.

14 janv. 2014

Le magazine Acne Paper : beau et atypique




J'aime les magazines papier, j'aime la photo, j'aime improver my english, alors j'adore Acne Paper

Acne Paper est un semestriel conçu et édité par la marque de vêtements suédoise casual et chic Acne. Exigeant tant sur la forme (qualité du papier, typo) que sur le fond (collaborations avec de grands noms de la photo, de l'art et de la mode), ce bel objet est à l'image des vêtements vendus par la marque : minimaliste, intemporel et toujours élégant.

On se doute bien que Acne a créé ce magazine afin de développer son image de marque et engranger des succès commerciaux. Pour autant, ce magazine est bel et bien une réussite.

Chaque numéro est consacré à une thématique, affranchie de toute référence à l'actualité, et déclinée sous toutes ses facettes. Le numéro 15 actuellement en vente est dédié aux actrices ; Isabelle Huppert, photographiée par Andreas Larsson, en fait la couv'. On y croise des portraits d'actrice signées Brigitte Lacombe, un texte de Patti Smith sur Jeanne Moreau, un autre de Simone de Beauvoir sur Brigitte Bardot, mais aussi Liv Ullman et Kristin Scott Thomas.
Ce n'est pas le magazine que l'on glisse dans son sac pour lire dans le métro (ses dimensions XXL et son poids rendront la chose très inconfortable - je le sais, j'ai essayé) mais plutôt celui avec lequel vous allez vous poser au fond de votre canapé de longues minutes.

276 pages, avec de beaux textes, de belles images et sans pub, qui dit mieux ?

Acne Paper, 10 €
Distribué en ligne et dans les boutiques ACNE

13 janv. 2014

Les 5 petits bonheurs de la semaine #4


 
Sur une idée originale de la Fiancée du Panda, et pour répandre des ondes positives all over the web, voici les 5 petits bonheurs de la semaine écoulée. De quoi bien commencer la semaine qui arrive !

Bonheur n°1: Envoyer ses cartes de vœux avant le 15 janvier. A l'ère du numérique, je raffole toujours autant du papier et je prends plaisir à gribouiller quelques mots sur une carte. Je reste donc attachée à envoyer mes vœux par courrier. Donc chaque année, je conçois une carte personnalisée, les commande chez un imprimeur, écris un mot à chacun, une adresse sur une enveloppe, achète des timbres, puis les colle sur les enveloppes. Tout cela prend du temps. Alors que d'autres envoient leurs vœux aux premières heures du 1er janvier, mes cartes arrivent chez leur destinataire entre le 25 et le 30 janvier. Mais cette année, on dirait que j'ai anticipé l'arrivée du 1er janvier, miracle !

Bonheur n°2: Ne pas résister à l'appel de la sieste. C'est l'un des avantages incontestable du travail à la maison : pouvoir s'écrouler juste après le déjeuner. Ayant la chance de pouvoir m'endormir seulement 20 minutes avec la sensation d'avoir dormi des heures, j'en profite ! 
                         
Bonheur n°3: Faire le plein de chaussettes rose vif, une couleur qui assure le rôle de générateur de bonne humeur.

Bonheur n°4: Passer du bon temps à la Love etc, l'un des salons du mariage alternatifs les plus réussi.

Bonheur n°5: Arriver à se motiver pour suivre un deuxième cours de yoga. Je vous en reparle très vite.


Pour une peau et ferme tonique, suivez So Beau à Paris sur Facebook 

7 janv. 2014

Voyage au Sri Lanka - Episode 1


Le Sri Lanka est une destination à la mode et c'est mérité. Si vous avez besoin de dépaysement, si vous aimez la cuisine indienne et asiatique, la mer et la montagne, foncez !
D'autant qu'il est tout à fait possible d'éviter l'afflux des touristes en s'aventurant dans le nord de l'île. Les guides de voyage sont plutôt circonspects sur la sécurité dans ce coin et pourtant il n'y a rien à craindre. Par exemple, le guide du routard omet complétement de traiter cette partie (ce guide est pourtant très utile pour connaître la réalité des prix. En comparaison, le Lonely Planet est à côté de la plaque et vous fera dépenser des sommes folles).

Le nord, donc. Allez jusqu'à Jaffna puis redescendez vers Trincomalee, la route vous fera découvrir des paysages sublimes. Le Sri Lanka est sorti depuis quatre ans d'une guerre civile qui en a duré 30. Des traces de la guerre sont encore visibles dans le nord du pays (traces de tirs de mortier sur les façades, maisons sans toit, routes défoncées mais en cours de réfection). Et parce que les touristes s'y font encore rares, les gens y sont encore plus bienveillants et accueillants qu'ailleurs. A ce propos, la lecture de certains blogs avant mon départ me faisait craindre le pire sur les attitudes des locaux envers les filles. Franchement, à aucune moment je ne me suis sentie en danger, n'ai jamais rien subi de déplacé ni d'agressif. Alors oui, on est abordée et matée (mais comme partout, non ?) et il suffit de passer son chemin et de faire le regard n°42 qui signifie "non, merci" et ça s'arrête là. Les gens sont plutôt ravis de vous voir, on vous demande à tous les coins de rue "where do you come from ?" et on vous félicite d'avoir eu le bon goût de venir par ici.

Et pour les photographes c'est un vrai bonheur. Je n'ai pas visité tous les pays du monde mais pour le moment, c'est le seul coin de la planète où personne ne m'a jamais fait un signe de la main pour me signifier ne pas vouloir être sur la photo. La preuve en images ci-dessous ; j'en ai presque oublié de faire des photos de paysage tellement c'était possible de photographier la vie dans la rue. Certains m'ont même expressément demandé de les photographier puis m'ont donné leur adresse pour que je leur envoie les tirages ...

A suivre : les plantations de thé, les marchés, et les trains (trop bien, les voyages en train dans ce pays !).




6 janv. 2014

Les 5 petits bonheurs de la semaine #3







Sur une idée originale de la Fiancée du Panda, et pour répandre des ondes positives all over the web, voici les 5 petits bonheurs de la semaine écoulée. De quoi bien commencer la semaine qui arrive !

Bonheur n°1 : Se lever très tôt toute seule comme une grande, avant le réveil. Commencer à travailler, savourer son café devant le lever du jour, continuer à travailler. Penser qu'il est déjà 11 heures et que je n'ai toujours pas été assez productive. Vérifier l'heure: "Hey, mais il n'est que 9 heures !".

Bonheur n°2 : Sentir que j'ai peut-être enfin trouvé la bonne méthode pour apprendre l'arabe. Cela fait désormais des années que j'apprends j'essaie d'apprendre cette langue et je n'arrive pourtant toujours pas à aligner deux phrases correctes. Serait-ce enfin le bout du tunnel ? 

Bonheur n°3 : Profiter de la douceur de ce mois de janvier (enfin, à Paris) pour arpenter les petites rues parisiennes. Et toujours face au soleil pour préserver ma bonne mine.

Bonheur n°4 : Profiter de la douceur de ce mois de janvier (enfin, à Paris) pour prendre des cafés en terrasse au soleil. Sérieux, c'est pas dingue ce temps (enfin, à Paris)

Bonheur n°5 : Agrémenter son café en terrasse au soleil de macarons Pierre Hermé. Vous l'aurez compris, le soleil participe beaucoup à illuminer, au sens figuré, mes journées ;)


Pour une peau et ferme tonique, suivez So Beau à Paris sur Facebook       

3 janv. 2014

Photo : Christophe Jacrot à la Galerie de l'Europe


Christophe Jacrot est un photographe français connu pour son travail sur les intempéries en ville. Sous la pluie ou sous la neige, à Paris, Londres ou Hong-Kong, il photographie la ville comme personne. 

En octobre 2012, lorsqu'il apprend que l'ouragan Sandy menace la côte Est des États-Unis, il prend l'avion pour New-York. A son arrivée, la ville est plongée dans le noir. Cette vision rare de New York éclairée à la bougie, aux lampes de poche des piétons et phares des voitures est actuellement exposée à la Galerie de l'Europe à Saint-Germain des Prés. Et c'est beau !